Fondée à Renens en 1949, sous le nom de "Société Mycologique de Renens et Environs", la société  devient vite, avec l'acquisition d'une cabane dans les années soixante, l'une des grandes sociétés du canton.

Depuis 2013, la société a été rebaptisée "La Myco du Jorat". Elle rayonne largement dans les districts périphériques puisqu’elle compte une centaine de membres dans plus de 30 communes vaudoises.